Presse et réalité virtuelle

Je lis beaucoup d’articles en rapport avec la réalité virtuelle et augmentée, et je constate que de plus en plus de sites et médias à destination des entreprises et des particuliers s’emparent du sujet.

En soi, c’est une très bonne chose, du moment que les informations sont correctes et vérifiées voire étoffées.

Je vais prendre l’exemple d’un article paru début septembre sur un site réservé aux professionnels du tourisme à propos de l’Oculus.

Je précise que je n’ai absolument pas pour intention de dénigrer le site ou la journaliste, mais il me paraît important de souligner quelques points qui reviennent régulièrement dans ce type d’articles et qui méritent plus d’explications:

S’équiper avec des Oculus Rift coûte environ 1 000€ par agence…, dont 350€ pour le casque et 150€ pour un ordinateur avec une mémoire performante.

350€ correspond ici au prix de l’Oculus DK 2 c’est à dire au « Development Kit » de l’Oculus. Ce n’est pas la version commerciale, et les applications développées sur ce support sont vouées à évoluer à chaque nouvelle version du SDK, voire à être complètement refaites lors de la sortie officielle de l’Oculus courant 2016.
Pour ce qui est du prix de vente, il sera probablement annoncé fin septembre lors de la conférence Oculus Connect.

150€ pour un ordinateur avec une mémoire performante. Cette information mérite plus d’explications. Pour rappel, la configuration optimale pour faire tourner correctement un Oculus Rift est celle-ci et coûte aux environs de 1300€.

Autre avantage pour le distributeur : la praticité de l’outil. « On peut facilement le déplacer chez un client pour une démonstration »

Certes l’Oculus Rift se transporte relativement facilement, mais une fois chez le client, il faudra installer le SDK et faire divers réglages avant de rendre l’Oculus opérationnel. Sans compter que pour avoir une expérience plaisante, ledit client devra posséder une machine assez puissante pour faire tourner l’Oculus.

Vous allez me dire, oui mais moi je vais chez mon client avec mon super pc portable sur lequel j’ai déjà tout installé.

Ça serait vrai, si on met de côté un tout petit problème: 90% des ordinateurs vendus aujourd’hui dans le commerce, avec une config capable de faire tourner correctement l’Oculus embarquent la technologie Optimus.

Optimus et Oculus ne sont pas compatibles: énormes lags, crashs, impossible de faire une démo correcte même avec l’arrivée de Windows 10.
Pour le moment Oculus n’a pas communiqué de manière officielle sur la résolution de ce problème à court terme.

Amis entrepreneurs, restez critiques face aux informations que vous recevez et prenez le temps de bien vous documenter avant de vous lancer dans la grande aventure de la réalité virtuelle.

Share this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.